Plans de formation

Accueil » Publications » Plans de formation » Voir

La Médecine Chinoise (MTC)

Ecrit par Jean-Paul FARGIER le 27 Septembre 2011

yingyangLa médecine chinoise multimillénaire  se transmettait jusqu’alors oralement de maître à disciple. Elle faisait partie des traditions dites primordiales. Depuis, elle est enseignée dans de grandes universités, pratiquée par des médecins de renommée et soigne plus d’un milliard d’individus, rien que sur le territoire chinois.

Selon la médecine chinoise, les lois qui régissent le cosmos s’appliquent aussi à l’homme.

Considérant l’homme comme un microcosme « petit cosmos à lui seul, copie miniature de la nature », la médecine chinoise se base simplement sur des expériences empiriques, sans avoir recourt nécessairement aux sciences.

Ces expériences ont démontré que chaque zone, chaque cellule constituant le corps sont en interrelation et interdépendance, communiquant entre elles. Par conséquent, cette médecine considère que chaque Organe connaît l’état des autres, mais aussi qu’il en dépend : « loi des cinq mutations ».

« L’Homme est entre le Ciel et la Terre »

« Le Ciel est yang, la Terre est yin »

La communication entre yin yang se fait au moyen du Qi.

Définition de l’énergie Qi selon la vision chinoise : « substance toujours en mouvement et invisible »

Selon une autre approche : « le Qi est la force immatérielle qui donne naissance à tous phénomènes ; Temps, Espace, manifestations »

En équilibre et toujours en mouvement cette loi est le principe de vie et de santé :

  • il faut du Yin et du Yang pour créer la vie
  • le yin et le Yang se doivent être toujours complémentaires
  • l’énergie doit toujours circuler entre ces principes
  • la santé est donc un équilibre permanent fluctuant entre yin yang, dépendant de la loi des transmutations
  • toute manifestation est soumise au temps cyclique « chronobiologie »

La  maladie :

La maladie résulte de deux phénomènes qui peuvent se conjuguer :

  • déséquilibre
  • blocage

Les difficultés pour conserver la santé :

L’équilibre dépend du mouvement. Il est donc par définition toujours relatif. Il dépend entre autre :

  • du sens correct de la circulation du Qi
  • de la mobilisation du Qi
  • de l’harmonisation du principe Yin Yang (interne-externe, avant-arrière, haut-bas, gauche-droite)

Principes de la vie et de la bonne santé :

Le Qi, force vitale, doit répondre aux règles suivantes pour maintenir la vie et la santé dans des conditions optimum :

  • transmutation permanente entre l’aspect Yin et l’aspect Yang
  • équilibre relatif entre les aspects yin yang (les déséquilibres yin yang étant générateurs de maladies)

Les points d’acupuncture :

Ce sont des points de moindre résistance électrique. Ils permettent d’intervenir sur le Qi du corps de plusieurs manières, telles que :

  • faire circuler l’énergie dans le méridien
  • changer la qualité et la quantité de l’énergie dans un endroit précis du corps
  • de disperser ou de tonifier l’énergie.

Mise à jour : 10 Janv. 13 17:20


Formations

Juillet 2018

L M M J V S D
  1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31  

Août 2018

L M M J V S D
  1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31